A la recherche du Soi

Publié le par Svetlina

Bonjour,

Aujourd’hui, j’aimerais présenter ce livre qui fut une véritable révolution pour moi. Il m'a beaucoup influencée à l'époque, il y a cinq ou six ans. Même si depuis je me suis orientée vers des lectures plus "ésotériques", il reste pour moi une référence incontournable.

Je m’étais intéressée à la spiritualité pendant toute mon adolescence, mais jusque là je n’avais rien trouvé de vraiment remarquable. Ce livre (plus précisément son premier tome) était pourtant dans la bibliothèque de ma mère depuis au moins vingt ans ! C’est d’ailleurs le seul et unique livre concernant la spiritualité que j’aie jamais vu figurer dans les bouquins de mes parents. Je l’avais donc feuilleté trois ou quatre fois, mais à chaque fois je n’y comprenais rien, car il faut reconnaître qu’il n’est pas d’un abord très facile pour quelqu'un qui ne s’est jamais intéressé à la spiritualité. Ma sœur m’avait même offert un autre livre du même auteur, mais pareil, j’avais dû m’arrêter à la moitié, c’était vraiment trop flou et parfaitement inutile à mon goût.

Et puis, enfin, allez savoir pourquoi, ce livre a fini par me parler. C’était au terme de ma troisième année de faculté, qui fut aussi ma dernière année d’étudiante sérieuse lol, puisque j’ai complètement abandonné les cours par la suite. Une année très mouvementée d’ailleurs, je crois que j’ai plus vécu cette année-là en un an, que lors des vingt années précédentes réunies. C’est peut-être justement pour cela que le livre a fini par me parler. J’ai passé deux mois quotidiennement sur ce livre, tous les soirs… A lire et relire, au hasard, toujours et encore, et à prendre des notes (j’ai toujours 150 pages de notes sur le sujet !) Je sentais vraiment que ma vie ne serait plus jamais la même.

Bon, maintenant je vais peut-être parler du livre lui-même ! Et avant tout de son auteur, Arnaud Desjardins. C’est un homme qui a consacré sa vie à la recherche spirituelle. Après une éducation protestante, il a participé activement aux groupes Gurdjieff, puis il a senti que la solution devait se trouver en Inde. Il s’est fait reporter, et est parti en Inde, d’abord seul, puis avec femme et enfants, pour rencontrer les plus grands maîtres et visiter les ashrams. Il y a tourné de nombreux films pour la télévision, écrit beaucoup d’ouvrages et donné des centaines de conférences.

Il fut alors considéré comme le grand spécialiste des spiritualités hindoues… Hélas, au fond de lui, il était malheureux car il avait le sentiment de ne parvenir à rien du tout, de n’avoir pas effectué le moindre progrès, d’être toujours aussi lamentablement empêtré dans ses émotions et ses contradictions intérieures. Et c’était une grande souffrance pour lui. A quarante ans, il avait l’impression d’en être encore au point de départ. C’est alors qu’il a rencontré son maître, celui qui allait enfin l’aider à avancer : Swami Prajnanpad. On peut dire d’ailleurs que tous les livres d’Arnaud Desjardins sont finalement des commentaires et des explications de l’enseignement de Swami Prajnanpad.

Ce gourou (en Inde le terme « gourou » désigne un maître) donnait un enseignement parfaitement orthodoxe, dans la plus pure tradition hindoue. La différence, c’est qu’il connaissait très bien les Occidentaux. Et il savait donc à quel point la mentalité d’un Occidental est différente de celle d’un Oriental. Grâce à lui, Arnaud Desjardins a pu enfin avancer sur la voie.

Ce livre, A la recherche du Soi, se présente en quatre volumes. Ce n’est pas de l’ésotérisme. Il n’y est pas question (ou extrêmement peu) de mythes, de dieux, de réincarnation ou d’analogies/correspondances. C’est de la spiritualité pure, ou même, plus précisément, de la psychologie. Desjardins explique le fonctionnement interne du psychisme, pas à la façon des psychologues modernes (bien qu’il ne les contredise jamais) mais à la lumière de l’enseignement de Swami Prajnanpad. On peut dire qu’il définit parfaitement toutes ces notions : l’égo, le mental, l’inconscient, la conscience, ainsi que toutes les notions hindoues souvent mal comprises en Occident : Atma, Karma, Dharma, Chitta, Chitta Shudi, Vasana, Sanskara, Asanas, Sadhana, Vedanta, etc… Il explique longuement les doctrines fondamentales comme celle des revêtements du Soi.

Qu’Est-ce que ce livre m’a apporté ? Si je ne devais garder qu’une seule chose, ce serait l’idée fondamentale d’Acceptation. Elle est omniprésente au cours des quatre volumes. Même si après cela, ma vie fut encore très désagrégée et dissolue pendant quelques années, je peux affirmer que tout était différent, car désormais je pouvais ramener chaque évènement à cet enseignement magnifique. Et je savais qu’un jour ou l’autre, je m’y pencherais à nouveau sérieusement. Ce que j’ai fait deux ans plus tard avec un autre livre du même auteur : En relisant les Evangiles… ce qui m’a amené à revenir vers le christianisme, car je ne crois pas que l’hindouisme soit fait pour moi. Mais c’est une autre histoire.

Pour l’anecdote, quelques temps plus tard, une amie à moi m’a parlé de l’Hindouisme, elle me disait qu’elle lisait des livres mais n’y comprenait pas grand-chose. Alors je lui ai prêté un livre de Desjardins, et pour elle aussi ce fut une révolution. En quelques mois elle a dévoré toute son œuvre… Je suis vraiment heureuse d’avoir pu donner ce petit coup de pouce à quelque un. Si un jour je la revois, je lui parlerai des auteurs fabuleux que j’ai découverts depuis.

A bientôt

Publié dans Livres

Commenter cet article

Patrick 09/05/2011 15:23



Bonjour,


vous dites dans votre présentation d 'Arnaud, que je trouve très bien écrite, qu'Arnaud : "C’est de la spiritualité pure, ou même, plus
précisément, de la psychologie". Même s'il y a dans les enseignements spirituels une très fine connaissance de la psychologie, ces enseignements, dont celui d'Arnaud, sont de la spiritualié avant
tout, dédiés à la découverte de ce niveau en nous non affecté, en-deça du temps et de l'espace, notre nature réelle.


Amitiés  Patrick



Hubert Mansion 12/05/2007 19:16

Vous avez raison à propos de l\\\'apport d\\\'Arnaud Desjardins. Une spiritualité vécue, concrète et humble. Sa première femme a également écrit un récit très intime et très particulier d\\\'une sorte de "psychanalyse" faite avec le même maître, que je vous recommande. Vraiment dommage que j\\\'aie oublié le titre !