Symbolisme du cercle et du demi-cercle

Publié le par Svetlina

L'une des figures les plus simples qui soit, c'est le cercle. Celui-ci peut se décomposer en deux éléments : le centre et la circonférence . Le centre peut être conçu tout seul, mais la circonférence ne ne peut pas exister sans le centre. On en déduit donc déjà la prédominance du centre sur la circonférence.

Le centre représente donc le Principe, le point de départ et le point d'arrivée, le lieu d'où provient toute chose, et le lieu où toute créature aspire à retourner. C'est le territoire de la stabilité, de l'immuabilité, de la non-dualité, de l'éternité. Alors que la circonférence au contraire est le terrain du changement, du mouvement, du bruit, de la transformation. On peut aussi dire que le centre représente le point de départ des émanations, tandis que la circonférence représente la manifestation.

Le symbole du cercle avec son centre se retrouve dans toutes les Traditions :



Dans l'Astrologie ce symbole représente le Soleil, et dans l'Alchimie il représente l'or. Mais le Soleil et l'Or sont eux-mêmes des symboles d'une réalité supérieure, d'un principe universel, celui de l'éternité, de la source infinie de lumière. Voilà pourquoi il serait inexact de dire que ce symbole représente le Soleil (théorie des naturalistes), ce symbole représente le centre suprême.

Les Musulmans se tournent vers la Mecque pour prier, et les églises catholiques sont toujours orientées de façon à ce que face à l'autel, le fidèle soit aussi face à l'Est. Ce n'est rien d'autre qu'une applicatin du symbolisme du cercle : la créature qui se trouve sur la circonférence aspire à retourner au centre, voilà pourquoi la première chose à faire est de se tourner vers ce centre.

Il arrive souvent que le cercle soit représenté avec des rayons, on obtient alors une figure que l'on nomme la rouelle celtique , car elle a été retrouvée gravée en grand nombre sur les anciens territoires celtes :



Cette fois-ci, le découpage du cercle indique l'idée d'un cycle. S'il y a quatre rayons, chaque quartier peut représenter une saison. Il est aussi possible de partager le cercle en 6 ou en 8, mais le découpage le plus célèbre est bien entendu celui en douze parties, qui représente alors le Zodiaque.

D'ailleurs, lorsque l'on dresse un thème astral, on place les planètes à la circonférence, dans les signes. Et là encore c'est très représentatif du symbolisme du cercle : un thème astral représente avant tout la personnalité, le caractère, c'est à dire la composante de l'humain qui est soumise au changement, au mouvement. Alors que l'Esprit, lui, qui est éternel, est représenté par le centre du zodiaque. Celui qui est en recherche intérieure, un jour ou l'autre, finira par maîtriser son égo, maîtriser sa personnalité, et se rapprochera peu à peu du centre. Il n'aura plus de thème astral le représentant, puisqu'il aura réussi à s'élever de la circonférence vers le centre.

Souvent, la rouelle à quatre rayons est représenté avec seulement des portions de cerle, qui sont dessinées en droite, ce qui donne alors le Swastika.

De nos jours, ce symbole est hélas associé à certain parti politique allemand, qui croyait à tort qu'il était propre à la soit-disante race arienne. En réalité ce symbole est universel, il a été retrouvé gravé partout dans le monde, y compris en Amérique. Il est fort probable que le swastika représente un cercle en mouvement, ou même une sphère. On peut tout à fait supposer que ce signe est une vision shématisée de la planète vue d'en haut, et alors le centre du swastika n'est autre que le pôle. Evidemment par "pôle", il ne faut pas forcément entendre le pôle physique, mais plutôt le pôle spirituel, le point de départ de la Tradition.


On peut maintenant s'intéresser aux demi-cercles, et pour cela se référer à l'histoire du déluge, qui présente deux demi-cercles, l'un orienté vers le bas, l'autre vers le haut.

En effet, l'arche de Noé, comme tout objet flottant, peut être représenté shématiquement par un demi-cercle orienté vers le bas, avec un point au centre :



Le point représente la tradition. Alors que la Terre entière était détruite par les eaux, Noé a conservé dans son arche la Science initiatique.

Après le déluge, il est écrit que Dieu fit apparaître un arc en ciel, qui cette fois-ci peut être schématisé par un demi-cercle orienté vers le haut :



Cette fois-ci c'est le symbole d'une alliance, d'une promesse : la promesse que Dieu fait aux hommes de toujours leur permettre d'accéder à Lui. Ce symbole est donc complémentaire du précédent, et la réunion des deux forme le cercle complet, qui comme nous l'avons vu plus haut représente à la fois l'essence (le centre) et la substance (la circonférence).

On peut aussi retrouver ces deux demi-cercles, avec une petite variante, dans le symbole du signe astrologique du Cancer :



Il est d'ailleurs utile de remarquer que le Cancer est le domicile de la Lune (qui peut se présenter sous la forme d'un cercle, mais aussi sous la forme de demi-cercles, orientés dans un sens ou dans l'autre), et que c'est un signe d'Eau, cette eau que l'on retrouve dans le déluge.

A bientôt,
Svetlina

Commenter cet article