Les 72 anges

Publié le par Sol

Au rayon "Esotérisme" de la plupart des librairies, on trouve toujours un grand nombre de livres traitant de 72 anges. Le lecteur curieux y trouve de quoi se distraire, comment calculer (de travers) son soit-disant ange gardien de naissance, et éventuellement adresser deux ou trois prières à tel ou tel ange. Mais le lecteur en quête de vérité reste toujours sur sa faim. Tous ces livres présentent à peu près la même chose :
_ la liste des 72 anges, répartis sur le calendrier (civil !!)
_ ce que chaque ange permet d'obtenir (parfois il s'agit d'argent ou de pouvoir !)
_ comment l'invoquer.

Tout ceci n'a strictement aucun sens... Essayons de revenir à la source. Je vais me baser sur deux livres :
1/ Les 72 puissances de la Kabbale, de Vrya
2/ Les fruits de l'arbre de Vie, de Mickaël Aïvanhov.

Dans la kabbale juive, le nom de Dieu s'écrit avec quatre lettres : Iod Hé Va Hé. Il est également expliqué qu'entre la Lumière Sans Fin et la Terre, il y a quatre mondes : le monde des émanations, celui de la création, celui de la formation, et enfin celui de l'action. 4 lettres et 4 mondes... que l'on peut représenter sur un triangle descendant sur quatre niveaux :

Iod
Iod Hé
Iod Hé Vav
Iod Hé Vav Hé

Si l'on remplace chaque lettre par sa valeur numérique (autrement dit sa place dans l'alphabet hébreu), on obtient :

10
10 5
10 5 6
10 5 6 5

Et si l'on additionne tous les chiffres ainsi obtenus, on obtient 72.
Les kabbalistes en ont conclu que le Véritable Nom de Dieu se composait en réalité de 72 Noms différents. Restait à trouver quels étaient ces Noms...

La réponse, ils l'ont trouvée dans le chapitre 14 du deuxième livre de la Bible hébraïque (et de la Bible chrétienne) : l'Exode. Dans les versets 19 à 21, Moïse ouvre la mer rouge. Les kabbalistes ont expliqué que si Moïse a réussi ce miracle, c'est qu'il connaissait les 72 Noms. Or ces trois versets sont constitués chacun de 72 lettres. Et il y est question d'un ange qui fait des allers et retours entre le devant du peuple d'Israël et le derrière. Ce mouvement de va-et-vient, il suffisait donc de l'appliquer aux trois versets. On écrit le premier verset de la droite vers la gauche, le second verset de la gauche vers la droite, et le troisième de la droite vers la gauche. On obtient ainsi 72 colonnes de trois lettres : ce sont les 72 Noms de Dieu. Ceci forme le Shem HaMeforash (Nom en détail).

Ainsi : Véhou, Yéli, Seyat, Alam, etc...

Chacun de ces Noms est une Force, une Puissance, un Souffle, avec des propriétés bien définies.

Puis sont arrivés les kabbalistes chrétiens, qui ont amalgammé ces Noms à des anges. Etait-ce volontaire ? Etait-ce une erreur ? C'est dur à dire... Toujours est-il qu'ils ont "transformé" ces Noms en Anges. Pour "créer" un ange c'est très simple : il suffit de rajouter le suffixe "el" à la fin d'un mot. Car "El" signifie "Dieu". Il est également possible d'ajouter le suffixe "Iah", qui signifie "Dieu" également, mais est une version plutôt féminine.

Ainsi le Nom Véhou est devenu l'ange Véhouhiah. Le Nom Yéli est devenu l'ange Yéliel (ou Jéliel), Hazaï est devenu Haziel, etc...

Mais alors, direz-vous, ces anges n'existent pas ????

Si.

Selon la loi des égrégores, quand une communauté d'hommes se concentre sur une entité, celle-ci prend vie dans le monde psychique. C'est une égrégore. Et cette égrégore sera d'autant plus puissante que le nombre d'hommes à s'y connecter est grand, et que leur puissance sprituelle est importante. Ce qui était le cas des kabbalistes chrétiens.

Ainsi, ces 72 "anges" existent. Par contre, dans de nombreux livres, on en trouve une classification : les 8 premiers sont des séraphins, les 8 suivants sont des chérubins, et l'on descend ainsi le long de l'arbre séphirotique jusqu'aux archanges et aux anges. C'est une absurdité !!!!

Il n'y a aucune hiérarchie entre les 72 anges. En revanche ce qui est vrai, c'est qu'ils sont "rattachés" à des planètes : les 8 premiers à Neptune, les 8 suivants à Uranus, et ainsi de suite jusqu'à la lune. Voilà pourquoi, au lieu du mot "ange", il est plus correct d'utiliser celui de "génie planétaire".

Nous avons donc 72 génies planétaires.

Une autre absurdité que l'on peut lire dans ces petits bouquins : "si vous êtes nés entre le 1er mai et le 4 mai, votre ange gardin est Haziel, qui est un chérubin". Pour le qualificatif de "chérubin", nous venons d'en parler, il est absurde. Mais affirmer que Haziel est notre ange gardien est tout aussi aberrant.

La vérité, c'est que chacun des 72 souffles travaille sur une période déterminée de l'année, et donc sur une portion du zodiaque. Le zodiaque fait 360 degrés, divisé par 72 cela fait 5 degrés, soit à peu près 5 jours. Pour connaître le souffle qui travaille à un instant t, il est donc indispensable de savoir où l'on se situe dans le zodiaque, et donc de connaître, au minimum, l'entrée du soleil dans le signe du bélier pour l'année en cours. Pour calculer son "souffle de naissance", nous avons donc besoin des mêmes données que l'astrologue : éphémérides, lieu de naissance, décalage horaire, heure d'hiver/d'été, etc...

Et ça s'arrête là. La personne peut dire : "le souffle de ma naissance est UnTel". Et par extension : "le génie planétaire de ma naissance s'appelle Ainsi". Mais en aucun cas ce génie planétaire ne constitue notre ange gardien. Imaginez un peu, si l'ensemble de la population planétaire se partageait en 72 anges !!!

Et pour aller plus loin dans ces précisions, il faut savoir que les kabbalistes expliquent que l'homme a trois degrés d'âmes : nefesh, rouah et néshamah. Chacun de ces degrés est influencé par un Souffle. Aussi, si les 72 Souffles se partagent l'année, ils se partagent également, à un niveau vibratoire plus élevé, les 7 jours de la semaine et les 24 heures de la journée, travaillant ainsi sur les trois degrés de l'âme.

Calculer les trois souffles de notre instant de naissance peut être êxtremement utile.

Ensuite, il est possible de prendre la première lettre du premier souffle, la deuxième lettre du deuxième souffle, et la troisième lettre du troisième souffle, afin de former un nouveau Nom. Et d'y ajouter le suffixe "el" pour le "transformer" en ange. Là, par ce procédé, on obtient un mot qui est une véritable clé pour son développement personnel.

Mais revenons aux génies planétaires. Doit-on travailler avec eux ? Doit-on les invoquer ? Et de quelle manière ?

La réponse est non. Ces génies sont des êtres merveilleux, dotés d'une puissance inouïe. Seul un être qui a longtemps développé ses facultés psychiques, qui s'est purifié par un long travail intérieur, peut oser s'adresser à eux sans danger. Dans le cas contraire, il n'obtiendra rien. Voyant cet huluberlu qui vient leur demander des choses tellement prosaïques, les 72 génies se détourneront aussitôt. Pire encore, ce sont des entités beaucoup plus ténébreuses et malveillantes qui risquent de s'approprier les demandes du priant, et là, les résultats peuvent être dramatiques.

Voilà, en commençant mon étude sur les anges, j'aurais aimé avoir en main cet exposé. J'espère qu'il sera utile à certains d'entre vous

Svetlina
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chinche 04/10/2011 10:53


Comme j'aime bien embeter tout le monde, il reste bien 5 jours mais n'oublions pas que deja dans notre systeme de datage, nous avons des années a 364 ou 365 jours... les dates de ces genies
planétaires sont donc un poil variables.


Menon 27/11/2009 10:08


Excellent article !
Je vais en faire un lien pour mon blog.


Svetlina 05/05/2007 17:43

Merci beaucoup :)

Le Chat de Chester 29/04/2007 16:46

Wouaouh, article vraiment très intéressant en effet. Je suis surpris d'ailleurs de ne pas le voir crouler sous les éloges, c'est pourtant bien ce qu'il mérite !De mon côté, voyant le manque absolu de logique entre toutes les théories traitant des "72 anges" (en particulier le fait qu'on nous annonce que chaque ange gouverne 5 jours, or 72 x 5 = 360 jours, ce qui nous laisse 5 jours de libre (sans compter le 29 février !), ce qui produit des "adaptations" avec des anges gouvernant 6 jours, d'autres seulement 4, et bien sûr chaque adaptation dépendant apparemment de l'inspiration du moment de chaque auteur puisqu'on selon les sources, on atterrit à chaque fois sur des tableaux différents (voire même des théories ajoutant une 73è entité telle que Lilith !).Bref, tout ceci m'avait finalement amené à une seule et simple conclusion : foutaises que tout ceci, tout juste bon pour la corbeille.La lecture de votre texte mettant de côté "légende catho" en donnant une explication concrète (egregores), replaçant les génies planétaire sur le zodiaque de 360° (72x5), et toutes les explications qui s'en suivent m'ouvre de nouvelles perspectives...Le Chat de Chester, qui va de ce pas sortir quelques vieilleries de sa corbeille ;)