O.M. Aivanhov - article 3

Publié le par Sol

Note préalable : cet article est le troisième d'une série de cinq articles consacrés au Maître Aïvanhov. Je vous invite donc, si ce n'est déjà fait, à lire d'abord le premier et le deuxième.

Aujourd'hui, je vais parler des différentes sources de M. Aïvanhov.

La Science initiatique

En réalité, des sources, il n'y en a qu'une : la Science initiatique. Que M. Aïvanhov appelle encore "Science ésotérique" ou "Science de la vie". C'est la science de l'univers, la science de l'homme, un savoir qui remonte à la nuit des temps, et qui nous a été transmis par de longues chaînes d'Initiés. Le fond a toujours été le même, seule la forme a changé en fonction des cadres saptio-temporels. Moïse, le Bouddha, Zoroastre, Jésus, tous ces hommes ont dit la même chose, mais d'une manière différente. L'humanité évolue. Les gens ne perçoivent plus les choses de la même façon, il faut donc leur expliquer différemment.
M. Aïvanhov dit clairement que la seule chose qui l'intéresse, c'est la Science de la Vie. Parce qu'elle englobe toutes les autres.
Maintenant, on peut se demander quels sont ces grands Initiés dont parle M. Aïvanhov. Et ça c'est un peu difficile, car il ne cite jamais ses sources. Il parle des "grands Initiés", sans préciser lesquels, il parle des "Kabbalistes" sans préciser s'il s'agit de kabbale chrétienne ou juive, il parle d'alchimie, de magie, sans jamais citer de nom propre. Il faut dire que c'est une caractéristique de l'ésotérisme : l'impersonnalité de l'auteur. Ce qui compte c'est ce qui est dit, pas celui qui le dit. Et on rencontre le même phénomène chez la plupart des ésotéristes.
En tout et pour tout, trois noms apparaissent toutefois régulièrement : Jésus, Hermès Trismégiste, et Peter Deunov. Le premier parce que M. Aïvanhov est chrétien, le deuxième parce qu'il est l'une des plus grandes figures de l'ésotérisme occidental, et le troisième, tout simplement parce qu'il fut son maître.

Cependant, on peut dégager cinq grandes sources :
1/ L'enseignement de Jésus
2/ La Kabbale
3/ Le Tantrisme hindou
4/ L'Alchimie
5/ L'Astrologie
Ca ressemble un peu à un syncrétisme. Mais ce n'est pas un bric à brac. Prenons ces points un par un, et voyons comment ils sont liés.

L'Enseignement de Jésus

J'emploie cette expression, "enseignement de Jésus", et non "christianisme". Car le Christianisme est un ensemble beaucoup trop vaste, dans lequel on classe à la fois les différentes confessions et les différents courants spirituels. M. Aïvanhov se base directement sur les Evangiles, sans se servir des interprétations de l'Eglise. Il a une vision assez classique de Jésus, je veux dire classique d'un point de vue ésotériste. Comme la plupart, et contrairement à l'Eglise, il voit en Jésus un homme, et non l'incarnation de Dieu lui-même. Jésus était un homme parvenu à un très haut point de son évolution personnelle, au plus haut point qu'il soit possible d'atteindre. Le Christ quant à Lui est un principe cosmique. C'est le Christ qui est l'instructeur universel, le seul instructeur qui soit. Tous les grands Initiés étaient des manifestations du Christ, même s'ils n'employaient pas ce mot bien sûr (le mot "Christ" a des dizaines de traductions possibles). Un homme parvenu au sommet de son évolution peut vraiment s'identifier au Christ et dire "Je suis le Christ". Ce qui ne signifie pas que le Christ est un être humain. Et Dieu encore moins.
M. Aïvanhov rappelle toujours que Jésus a dit (en citant l'Ancien Testament) : "Vous êtes des dieux". Et que tout homme qui le suivait pourrait réaliser les même choses que lui, et des choses encore plus grandes. Jésus a dit "Soyez parfaits comme votre père céleste est parfait". D'une part nous sommes tous fils et filles de Dieu, d'autre part nous sommes tous appelés (et pas seulement Jésus) à réaliser cette perfection.
M. Aïvanhov a commenté un nombre incalculable de passages des Evangiles.
Deux textes reviennent très souvent également dans ses commentaires : La Genèse (les premiers chapitres), et l'Apocalypse. Et comme tout bon ésotériste, M. Aïvanhov se réclame de l'Eglise de Jean (ésotérique) et non de l'Eglise de Pierre (catholique, exotériste).

La Kabbale

Très tôt, M. Aïvanhov a recherché une figure lui permettant d'embrasser d'un seul coup d'oeil toute la Science de la Vie. Et il l'a trouvée dans l'Arbre séphirotique de la Kabbale. C'est la clé n°1 de son Enseignement. Il y fait constamment référence.
Je consacrerai un message entier sur ce point.

Le Tantrisme hindou

Je précise "hindou", car contrairement à une idée répandue, le tantrisme n'est pas le propre de l'Inde. C'est une méthode qui vise à transformer les forces, à les sublimer. En cela, l'alchimie elle-même est une forme de tantrisme. Bien sûr, on pense avant tout à l'Inde. Mais il ne faut pas le confondre non plus avec cette forme très particulière qu'est le "tantrisme de la main gauche", le plus célèbre, mais aussi le plus dangereux, qui est basé sur la sublimation de l'énergie sexuelle.
Le Tantrisme dont il est question ici est celui des chakras, du Kundalini Yoga, mais surtout du système des corps subtils. C'est la clé n°2 de son Enseignement, juste après l'Arbre séphirotique. Je lui consacrerai également un message entier.

L'Alchimie

L'alchimie est présente du début jusqu'à la fin de son Enseignement. Tout son Enseignement, d'ailleurs, est une alchimie. En effet, sa méthode consiste à purifier l'âme sous l'effet de la Lumière, exactement comme les alchimistes purifient les métaux sous l'action du Feu.
M. Aïvanhov cite de nombreux procédés alchimiques, et revient souvent sur des ouvrages ancestraux. En particulier la Table d'Emeraude d'Hermès Trismégiste.

L'Astrologie

M. Aïvanhov a longuement commenté les différents signes du Zodiaque et les différentes planètes. Il ne s'intéresse absolument pas aux thèmes astraux. En revanche, il a fait de passionnantes interprétations de passages bibliques basées sur le Zodiaque. Il ne parle de l'astrologie que sous le point de vue de la Science initiatique, avec toujours pour objectif le perfectionnement de l'homme.

Cette liste n'est pas exhaustive, loin de là. M. Aïvanhov utilise aussi la science des nombres, la science des figures géométriques, la science des analogies et des correspondances, etc... Il mentionne aussi quelques fois certaines cartes du tarot...
Pour M. Aïvanhov, tous les enseignements se recoupent, et tous sont bons à prendre, du moment qu'ils permettent d'accéder à la Science de la Vie. Cependant, il est impossible de se diriger seul dans ce labyrinthe d'écoles et de courants spirituels. Un guide est nécessaire pour relier ces connaissances, les organiser en un Tout cohérent.

La suite : article 4.

Commenter cet article

Frantz 04/04/2007 12:15

Merci à tous pour vos commentaires.Je suis élève d\\\'Olivier Manitara, et amoureux de son travail. On retrouve chez lui La pureté, la poésie et la douceur qui animait Beinsa Douno, semblable à la présence d\\\'une colombe sur la Terre. Mais Olivier porte également le flambeau de la force Michaélique. A mes yeux, il équilibre donc en  lui les deux aspect de ces grands Maîtres.Jésus avait dit : je ne suis pas venu pour abolir les anciens prohètes, mais pour les accomplir. Ainsi est l\\\'oeuvre d\\\'Olivier dans le fleuve du présent.Je convie tous les disciples sincères et authentiques d\\\'Omraam M. Aîvanhov, toutes les personnes qui aiment les enseignements de Peter Deunov, à se joindre au magnifique travail de la Ronde des Archanges. Il est grand temps, selon moi, de dépasser toutes les frontières des apparences extérieures, de s\\\'intéresser davantage à l\\\'esprit qui vivifie qu\\\'à la lettre, et de reconnaître l\\\'enseignement du Soleil-Vérité quand il vient et comme il vient. Sinon, les disciples du Christ auront toujours un métro de retard ! Ne soyons plus disciples du passé, mais du présent qui s\\\'accomplit. Dieu parle toujours dans le Nouveau. Unissons-nous afin que vive sur la Terre le Nouvel Amour, et fleurissons ensemble le jardin de Dieu.Frantz

Olivier 26/03/2007 12:21

Je me permet d'ajouter un commentaire car je suis un disciple du Maître Aivanhov dont j'ai étudié l'Oeuvre sublime durant de longues années, j'ai aussi étudié les livres du Maître Peter Deunov ainsi que l'Oeuvre actuel du Maître Olivier Manitara. Et sur ce dernier que je souhaite communiquer car après avoir étudié ces enseignements sacrés il est claire et évident que le Maître Olivier Manitara rajeunit et renouvel l'Enseignement Divin de la Tradition cosmique. Je participe actuellement à toutes ses activités et l'Enseignement Divin qu'il amène aujourd'hui dans une époque extrêmement troublée est efficace et puissant. Il est la révélation de tous ce que les disciples du Grand courant Fraternel Universel ont toujours souhaité, l'incarnation du verbe. Il vient dans son rayon qui est celui de la Magie Divine et son acte le plus concret est celui de la ronde des archanges (méthode Essénienne pour s'unir et oeuvrer concretement avec les mondes Divins). Son histoire s'inscrira dans l'humanité et transformera les hommes dans une nouvelle façon de penser, claire, pure, et divine ; " les pensées sont vivantes et agissent ". Ceux qui frapperont à la porte de son Ecole verront leur vie se transformer. Le Christ a dit que les enfants des ténèbres sont plus intelligent que les enfant de la lumière et ont comprend pourquoi. Alors que les enfants de la lumière soient plus intelligent maintenant et s'unissent pour des idées grandioses, impersonnels et Divines.

Svetlina 17/03/2007 18:04

Bonjour,Merci beaucoup pour vos commentaires. Je vais bientôt lire attentivement ce livre (Hommage au maître Omraam Mikaël Aivanhov), afin de découvrir ce maître qu'est Olivier Manitara. Je vous ferai part de mes réactions.Amicalement,Svetlina

Anouki 15/02/2007 09:55

Je suis une disciple d'Olivier Manitara et ce que vous avez écrit, Rahan et Franck J. est tout à fait ce que je ressens dans mon coeur et dans mon âme.
Je vénère les Maîtres Omraam Mikhaël Aïvanhov et Peter Deunov (Beïnsa Douno) mais ce qu'il y a de fabuleux c'est qu'on retrouve aujourd'hui leur sublime enseignement dans un Maître vivant.
Il n'y a pas de plus grande beauté sur la terre qu'un Maître, fils du soleil, envoyé de Dieu : c'est la merveille des merveilles  !
Merci à toi, Svetlina, pour ce que tu écris sur le Maître Omraam.
Anouki,
Amoureuse de la Source qui coule en tous les Maîtres véritables.

Frank 03/02/2007 12:04

Moi aussi je suis un disciple du Maître Omraam Mikhaël Aîvanhov. Comme je suis un disciple du Maître Beinsa Douno, le Maître bien-aimé d'Omraam Mikhaël Aïvanhov. Je sais au plus profond de moi que le souhait de ces Maîtres auraient été que nous continuions leurs Oeuvre et que nous la répandions dans le monde par un travail commun. C'est pour cela que j'écris ce message : Rahan tu dit que le Maître Omraam Aîvanhov a maintenant un successeur qui transmet son Enseignement. C'est très fort de lire les phrases que tu écris et de penser que cet Enseignement est de nouveau transmis par un Maître vivant.... Pour nous qui sommes des disciples d'Aîvanhov cela représente quelque chose d'incroyable ... et même je dois dire, difficile a accepter pour une partie de nous. J'ai pu visiter le site de "la Ronde des Archanges" ainsi que celui dédié au Maître Beinsa Douno (www.peterdeunov.org) et je sens que c'est vraiment son successeur légitime. Mon âme me l'a révélé dans une grande clarté ... Alors, si le monde Divin, l'Intelligence Cosmique parle à travers Olivier Manitara je suivrai l'enseignement qu'il transmet aujourd'hui parce que je suis un disciple du Maître Aîvanhov et de Beinsa Douno ! Merci Rahan pour ton message ... sincérement .. Amitiés Frank. J